Retour pergamena Stop Modalità automatica

Motori o processi oltre l'unità, il dibattito e le idee?[Topic Unico] motori magnetici di qualsiasi tipo!

Mito o realtà? La domanda rimane! Siete voi a decidere su questa parte del forum, processi come le invenzioni di Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, fusione fredda ...

Ricerca di moto perpetuo è una "fantasia" della mente umana per secoli ...
Avatar de l'utilisateur
toto65
buona Éconologue!
buona Éconologue!
post: 490
iscrizione: 30/11/06, 20:01

Messaggio non luda toto65 » 30/11/06, 22:24

Sono davvero un povero relatore per parere.
:shock:

finalmente qui, dopo alcuni commenti vi propongo di cancellare (se siete d'accordo)
Dernière édition par toto65 il 11 / 02 / 07, 21: 23, 1 modificato una volta.
0 x

Avatar de l'utilisateur
gegyx
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 3433
iscrizione: 21/01/05, 11:59
x 1

Messaggio non luda gegyx » 30/11/06, 23:44

Bingo! Ben fatto!
Secondo l'esperienza di Naudin: http://jnaudin.free.fr/html/2magpup.htm
La forza repulsiva di due magneti in opposizione sembra essere il doppio di quella richiesta, per portare tangenzialmente, di fronte a questi due magneti.

Propone un sistema di albero motore, per concretizzare lo sviluppo del fenomeno.
Infatti, è necessario recuperare la forza motrice dei magneti che respingono spostarsi e portare tangenzialmente i magneti ... Ma non è facile da fabbricare ...

: Idea: Il tuo piano "mal progettato" è una scoperta interessante in relazione all'albero motore.
Due piani rotanti, seguendo due assi ortogonali, sincronizzati e dipendenti mediante due riferimenti angolari a 90 ° (o un po 'più in basso). Sperando non troppo attrito.
C'è più di ...
0 x
Padawan
buona Éconologue!
buona Éconologue!
post: 247
iscrizione: 05/01/06, 13:27

Magneti anulari

Messaggio non luda Padawan » 01/12/06, 09:45

Ciao,
il forum si sta magnetizzando sempre di più!
bene OK! per i tuoi ritrovamenti! il sistema che proponi è
simile a un "pignone magnetico", funziona bene ho fatto un diametro molto grande, ma per iniziare a prendere i record
6 mm diametro al neodimio fare tacche (tutti 30 °)
su un disco fisso con il suo motore ti farà la "ruota" e il suo asse (magneti da attaccare), fatta in un secondo e hop per test,
prestare attenzione al divario tra di loro ....
Ma c'è anche un sistema che sto perfezionando
pour faire tourner des aimants à la manière "d'amplificateur inertiel"
je m'explique prenez un gros aimant annulaire monté sur un axe
de roulement à billes et mettez en d'autres collés sur des axes et là tout devient très intéressant car un système fermé en forme de cercle on obtient des rotations de l'ensemble de plus d'un quart d'heure...
si si je l'ai fait je sui entrain de perfectionner le système pour le publier sans plus attendre regardez cette vidéo de ma manip
qui vous fera comprendre bien des choses!!

http://video.google.fr/videoplay?docid=3266457941290176883&hl=fr
0 x
Ritorno al futuro
bullone
buona Éconologue!
buona Éconologue!
post: 357
iscrizione: 01/02/06, 20:44
Località: Pas-de-Calais

Messaggio non luda bullone » 01/12/06, 15:11

gegyx ha scritto:Secondo l'esperienza di Naudin: http://jnaudin.free.fr/html/2magpup.htm
La forza repulsiva di due magneti in opposizione sembra essere il doppio di quella richiesta, per portare tangenzialmente, di fronte a questi due magneti.

Propone un sistema di albero motore, per concretizzare lo sviluppo del fenomeno.


ne confond-t-il pas force et travail :?:

pour celà il a pris les forces à 1 mm de distance pour les aimants :
1) une force n'est en aucun cas un travail

2) lorsque la force est maximum pour l'aimant se déplaçant à la verticale, le vilbrequin est au PMB, ce qui implique qu'il n'y a aucun travail possible en sortie d'arbre

3) la force diminue proportionnellement au carré de la distance pour le déplacement vertical :
comment est-ce pour le déplacement horizontal :?:
0 x
Avatar de l'utilisateur
toto65
buona Éconologue!
buona Éconologue!
post: 490
iscrizione: 30/11/06, 20:01

Messaggio non luda toto65 » 01/12/06, 19:47

Buongiorno,
padawan tu dis que tu as testé ce système:

"...c'à marche bien j'en ai fait de très gros diamètre, mais pour commencer prenez des disques
Néodymium de 6 mm de Diam faire des encoches(tout les 30°)..."
j'ai plusieurs questions:

peut on récupérer une quelconque energie?
es-ce que tu as testé deux aimants engrenages qui s'emboitent?
es-ce que ça pourrait tourner seul, comme tes aimants sur les disques durs?


Une autre idée,les aimants sont lestés pour s'approcher plus prés de l'aimant fixe. Ils tombent pour ne pas coller. Et reprennent leurs positions par gravité
Dernière édition par toto65 il 11 / 02 / 07, 21: 24, 1 modificato una volta.
0 x

henryII
Imparo econologic
Imparo econologic
post: 26
iscrizione: 29/11/06, 20:34

Messaggio non luda henryII » 01/12/06, 22:04

toto65 ha scritto:Sono davvero un povero relatore per parere.
:shock:

finalmente qui, dopo alcuni commenti vi propongo di cancellare (se siete d'accordo)
Immagine



Salut à tous!
Et merci pour tous vos messages.

Selon moi, ce principe en engrenage ne peut pas fonctionner: si les pôles Sud des deux aimants vont bien se repousser, les Nord Sud vont immédiatement se coller et le mouvement sera bloqué net.
Ca me paraît évident... Vous voyez ce que je veux dire ?
On ne peut pas obtenir un moteur ou plus simplement un mouvement perpétuel avec uniquement des aimants permanents à deux pôles (enfin, c'est ce que je pense).
0 x
henryII
Imparo econologic
Imparo econologic
post: 26
iscrizione: 29/11/06, 20:34

Messaggio non luda henryII » 01/12/06, 22:15

De même, dans le deuxième dessin de Toto65, le mouvement sera arrêté net parce qu'il n'est absolument pas nécessaire que les aimants collent pour s'attirer (on a bien un pôle N près d'un pôle Sud): cela va créer une force d'attraction. Et si l'aimant chute avant que la force ne s'exerce, il n'y a pas de force, donc pas de mouvement.

Je suis désolé d'être négatif à propos de ces deux propositions (à mon grand regret) mais l'explication du non-fonctionnement est trop évidente à mon sens.
Evidemment, ça n'empêche pas d'essayer, je souhaite vivement me tromper.
0 x
henryII
Imparo econologic
Imparo econologic
post: 26
iscrizione: 29/11/06, 20:34

Messaggio non luda henryII » 01/12/06, 22:46

Je reste donc sur mon point de vue expliqué plus avant dans les posts: vouloir utiliser uniquement des aimants permanents bipolaires pour créer un mouvement perpétuel implique l'utilisation de forces qui vont toujours s'annuler à un certain moment où à un point donné du fonctionnement.
Il me semble alors qu'il faille absolument réussir à annuler le champ à un moment pour l'activer à un autre...
Un électro-aimant (avec un coeur en fer doux) pour éviter la rémanence magnétique ne vous semble-t-il pas opportun ?

On a dit plus haut que la génératrice que je proposais d'associer au montage demanderait une force qui balancerait exactement la pousée obtenue par l'électro-aimant, et je pense que c'est juste.

Néanmoins, il reste possible d'associer au montage que je proposais une autre force naturelle: celle des leviers.

En effet, si j'applique une force au périmètre d'un disque, elle doit être moins importante qu'une force appliquée près du centre pour obtenir la même rotation, mais en échange, elle doit être plus longue.

C'est comme une porte dans une maison: elle pivote plus facilement en poussant la clanche qu'en poussant près des charnières, mais la force appliquée doit durer plus longtemps... Vous me suivez ?

Donc, j'exerce une force d'une durée suffisante au bord d'un disque dont l'axe prolongé est lié à une génératrice qui alimente l'électro-aimant placé au bord du disque...

Mhhh non... Ca ne fonctionnera pas (j'y pense en écrivant)... L'énergie dont je vais avoir besoin pour allonger le temps de poussée sera toujours équivalente à l'énergie produite... La consommation sera moindre mais plus longue, c'est donc sans résultat sans ajouter une énergie extérieure...

Comment ajouter un surplus d'énergie dans un tel montage ?
0 x
Andre
ricercatore motore di Pantone
ricercatore motore di Pantone
post: 3787
iscrizione: 17/03/05, 02:35
x 8

Messaggio non luda Andre » 01/12/06, 23:30

Buongiorno,
Dans l'industrie il existe des aimants permanent pour manutentioner des billettes d'acier 8 tonnes a la fois, une simple impulsion 100amperes sous 230 volts pendant quelque seconde permette a dévier le champs magnétique soit que l'aimant permanent attirre la charge et la maintinene ou soit que l'aimant est desactivé, si l'aimant est placé a 6mm des billettes elle se soulevent et colle a l'aimant (donc une énergie produite, mais pour les décoller il faut envoyer un 120 ampers sous 230volts DC pendant 4 a 5 secondes.
Je n'ai pas calculé l'énergie que les 8 tonnes soulevée de 6 mm produise, mais pour les décrocher je sais exactement ce que cela prend. je suppose que les 120 amperes X230 volt X4 secondes soit l'équivalent de l'energie des 8 tonnes de billets descendu de 6mm ..
C'est une compagnie Suisse (Hyppensttal) je ne suis pas sur de (l'ortographe) qui fournie ces aimants permanent pour les acieries.

Andre
0 x
Avatar de l'utilisateur
gegyx
esperto Econologue
esperto Econologue
post: 3433
iscrizione: 21/01/05, 11:59
x 1

Messaggio non luda gegyx » 02/12/06, 10:36

Bonjour à tous.

bullone.
Je ne sais pas si Naudin confond force et travail, moi je les mélange sûrement quand j’essaye de m’exprimer, mais derrière mon jugement, il y a toujours un solide sens pratique.
Un vilebrequin ne peut fonctionner seul, mais lié à un ensemble plus sophistiqué.

Padawan.
Ce que je rappelais dans mon message, n’a rien à voir avec des pignons magnétiques (qui ont toutes les chances de rester collés).
Connaissant depuis longtemps l’expérience de Naudin sur la différence de forces tangentielle et axiale, à la proximité de 2 aimants en opposition.
La modélisation qu’il proposait était le vilebrequin proposé dans la première page,
http://jnaudin.free.fr/html/2magpup.htm pour le principe.
Mais il est évident qu’il fallait en mettre plusieurs, tous reliés, en synchronicité, avec un volant d’inertie qu’il faudrait démarrer au départ.
Dans l’autre lien de la page, http://jnaudin.free.fr/html/mppprop.htm
il propose des idées de machines de ce type.
Après réflexions pratiques, je me suis rendu à l’évidence, que ces machines étaient difficilement réalisables par un amateur.
C’est pourquoi, j’ai trouvé que le premier dessin de Toto 65 était original, et apportait un plus évident par rapport aux idées de machines de Naudin :
Deux disques tournants orthogonaux, pourvus d’aimants, s’imbriquant sans jamais se toucher, (parce que reliés mécaniquement par 2 renvois d’angle à 90°).
Mais peut-être est-ce trop compliqué pour un universitaire ?

Réflexion pour HenriII également :
C’est sur que l’attirance et la répulsion des aimants ne se fait pas en « tout ou rien », et qu’il obéissent aux diagrammes proposés par Naudin. Tu seras plus calé que moi, pour dire si ceux-là révèlent une différence sensible entre Fx et Fy, qui amènerait à croire qu’un mouvement serait possible.
0 x


Di nuovo a "motori o processi oltre l'unità, il dibattito e le idee? "

Chi è in linea?

Visitano il forum: Nessuno e ospiti 2

Ricerche più frequenti